Accueil » Cadeaux + de 50 euros » Comment choisir le bon whisky à offrir ?

Comment choisir le bon whisky à offrir ?

Pour offrir un cadeau à la fois luxueux et consommable, une bonne bouteille reste une valeur sûre. Mais si l’on n’est pas connaisseur, en particulier pour tout ce qui est eau-de-vie, cela devient vite un casse-tête. Voici un petit guide pour choisir du whisky.

Etagère de whiskies

Connaître les différents types de whiskies

Single malt, blend… cela vous parle ? Vous entendrez les amateurs de whisky se battre et finir par tomber d’accord sur le single malt, bien meilleur qu’un blend. Or, ce n’est pas si simple ! Vous pouvez tomber sur un single malt qui sent la piquette ! Cela marche pareil que pour le vin et ses appellations, qui peuvent être certes renommées, mais qui n’auront pas du tout le même goût en fonction de l’année ou du producteur.

Qu’est-ce qu’un blend ? En anglais, blend signifie mélange. Un blend sera donc l’assemblage de plusieurs distillations, d’origines différentes. En fonction des types de whiskies mélangés, un blend sera plus ou moins cher.

Qu’est-ce qu’un single malt ? Le single malt est plus réputé puisqu’il est issu d’une seule et même distillerie. Il est vendu sous son nom et a plus de chances d’être exceptionnel.

Les origines des whiskies

Quand on parle de whisky, on pense généralement tout de suite à l’Ecosse, réputée pour ses excellents whiskies, par ailleurs littéralement différents en fonction des régions. Mais ce ne sont pas les seuls à en distiller ! Les Etats-Unis, le Japon, l’Irlande et même la France en fabriquent aussi.

D’ailleurs, en France, c’est un marché qui se fait connaître, avec des acteurs en faveur de la promotion des artisans locaux, comme MyDistillerie, qui propose la livraison de spiritueux issus de producteurs triés sur le volet.

L’âge du whisky

Généralement, on dit que plus c’est vieux, meilleur c’est. Or, c’est un constat à nuancer puisque déjà, l’âge d’un whisky inscrit sur sa bouteille n’est pas absolument vrai. En effet, il est souvent composé de plusieurs whiskies, qui ont eux-mêmes un âge différent ! Ce qui coûte cher pour les whiskies les plus vieux, c’est l’immobilisation des fûts le temps que la production soit écoulée et la rarification du whisky à cause de l’évaporation au fil du temps.

Pour tomber sur une valeur sûre, dirigez-vous du côté des 6-12 ans d’âge, et si vous avez le budget, allez chercher de belles bouteilles au-delà de 18 ans d’âge (vous pouvez voir ici une sélection de whiskies français d’exception : https://www.mydistillerie.com/categorie-produit/whisky-francais/)

Tourbé or not tourbé

Si un whisky est considéré comme tourbé (peated en anglais), c’est qu’il aura un petit goût de fumé. Cette saveur provient d’un processus de transformation de l’orge en malt par la tourbe, utilisée dans ce cas comme combustible. On peut savoir si un whisky est plus ou moins tourbé en fonction de sa concentration de phénols (notée ppm). Plutôt que d’appuyer sur des chiffres qui n’ont pas forcément beaucoup de sens, le mieux est de déguster !